SEAMAXX, I-D TECH ENVIRONNEMENT et le projet SIP vont bénéficier d’un accompagnement et d’un financement de leur incubation.

Présentation de ces trois nouveaux incubants :

SEAMAXX : le projet est porté par Jean-Claude GILLET. SEAMAXX développe et envisage de commercialiser un fusil de chasse sous-marine du type arbalète comportant un dispositif facilitant l'armement en sécurité pour toute puissance. Marchés potentiels : Le secteur de la plongée sous marine. Le projet a été lauréat du concours du Ministère de la Recherche pour les Entreprises de Technologies innovantes en 2001 dans la catégorie « Emergence ».

I-D TECH ENVIRONNEMENT : le projet est porté par André MANNONI. Ce projet concerne la conception d’un bioréacteur anaérobie à membrane pour le traitement des effluents d’industries de transformation du lait. Le projet est un traitement biologique complété d’une ultrafiltration conçu pour les effluents organiques à forte concentration, telles que les eaux blanches en sotie de fabrication du Brocciu. La mise en œuvre de ce projet va permettre aux industries de transformation du lait, qui produisent des rejets fortement chargés de : 1) Se mettre en conformité avec la législation en vigueur, 2) De réduire les factures de l’agence de l’eau pour le traitement des rejets, 3) De réduire les coûts énergétiques de l’entreprise, par la valorisation du biogaz produit.

Laboratoire associé : Laboratoire de recherche Physico-chimie et Biotechnologie de l’IUT-UFR Sciences de l’Université de CAEN.

Projet SIP : le projet est porté par Alain ROUX. L’innovation du projet réside dans la mise au point d’un d’un module technique, prêt à raccorder, de chauffage et production d’eau chaude sanitaire à énergie solaire pour bâtiments, selon le concept de production « solaire instantanée prioritaire » (SIP). Ce concept consiste à admettre directement (production instantanée) aux capteurs les fluides à réchauffer lorsqu’ils sont plus froids que le stock (ce qui est toujours le cas pour l’eau froide et fréquent pour le retour chauffage), afin d’augmenter le rendement des capteurs qui est inversement proportionnel à leur température. Le maintien d’un stock se traduit par la dénomination « instantanée prioritaire» du procédé.

En l’absence du Président de l’Université de Corse, la présidence du Comité était assurée par Monsieur Jacques POMONTI. Outre M. POMONTI, les autres membres du CoSS ayant participé à cette réunion sont :

  • Elisabeth ROSSI : chef d’entreprise
  • Jacques DE ROCCA SERRA : Délégué Régional à la Recherche et à la Technologie
  • Olivier MOSCONI : Représentant le Directeur du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle
  • Dominique FILIPPINI : chef d’entreprise
  • Jérôme GRANADOS : Ingénieur de projet de la Mission TIC de la CTC
  • Jean-Charles VALLEE : Délégué Général de Corse Pôle Energies Renouvelable.
  • Emmanuel PIERRE : Directeur de l’I2TC, Secrétaire Général du CoSS

Ces 3 projets rejoignent les trois autres projets sélectionnés par le CoSS du 23 mars 2006.

Issu de la loi sur l’innovation de Juillet 1999, l’Incubateur Technologique Territorial de Corse (I2TC) est une structure d’accompagnement des porteurs de projet de création d’entreprises technologiques et innovantes. Porté par l'ADEC et Financé par le Ministère de la Recherche, le Ministère du Travail et la Collectivité Territoriale de Corse, l’I2TC propose une méthodologie d’accompagnement adaptée à chaque projet et à chaque porteur de projet, ainsi qu’un financement pour les études externes nécessaires à la création de l’entreprise.

Directeur de l’Incubateur de Corse : Emmanuel PIERRE – emmanuel.pierre@innovation.corse.fr

Pour plus d'informations, contactez le 04.95.50.91.23.