La Banque Publique d’Investissement a annoncé le lancement officiel du PPI : Prêt Pour l’Innovation. L’objectif est de permettre aux jeunes entreprises innovantes de franchir la « vallée de la mort », en permettant de financer le passage d’un projet de recherche et développement à une production industrielle. Pour autant, l'incertitude demeure sur la mise en oeuvre de cet outil et, plus généralement, sur le fonctionnement de la BPI en Corse comme dans les autres régions.

BPI

Concrètement, le PPI est un prêt d’une durée de 7 ans, remboursable à partir de la 3ème année. Le montant de l'aide ira de 30 000 à 1,5 million d'euros. Il s’adresse prioritairement aux entreprises porteuses d’une innovation à commercialiser et bénéficiaires depuis moins de trois ans d’une aide à l'innovation ou d’un accompagnement public soutenant cette innovation (incubation, ...). Le financement se fera via la BPI.

Ces sommes serviront notamment à recruter des collaborateurs, à financer des opérations marketing ou à renforcer le besoin en fonds de roulement. Des aides qui sont bien jusqu'ici le point faible des dispositifs existants. Jusque là, la tendance était à financer ceux qui ont déjà réussi. Désormais, la logique est plus ambitieuse : aider celui qui va réussir.

Reste à espérer que cette logique soit respectée et ne se heurte pas à la doctrine d’intervention que l'on rencontre fréquemment de nos jours et qui consiste à financer essentiellement des entreprises déjà structurées et bien implantées sur les marchés.