La société Corsica Sole, qui porte le projet DRIVECO accompagné par l'Incubateur de Corse, vient d'obtenir une aide à l'amorçage sous la forme d'une avance remboursable. Ce mécanisme, mis en œuvre par la CADEC sous l’impulsion de l’Agence de Développement Economique de la Corse, s’appuie sur un fonds entièrement constitué par la Collectivité Territoriale de Corse.

DRIVECO-Logo.PNG


Le Fonds d’Intervention pour le Financement des Avances Remboursables à l'Amorçage (FIFARA) a pour objectif d’offrir aux projets innovants — Particulièrement ceux issus de l’Incubateur de Corse —, un moyen de financer le démarrage de leur activité. Cette aide est dédiée de la contrainte du cofinancement bancaire, exigé dans les cadres des avances remboursables mises en place par la CADEC au profit de projets classiques.

Le projet DRIVECO, développé par la SAS Corsica Sole, consiste à concevoir puis déployer des bornes de recharge pour véhicules électriques à toiture photovoltaïque. L’équipe, installée sur le parc technologique de Bastia, est accompagnée depuis plus d’un an par l’Incubateur Technologique Territorial de Corse et s'appuie sur les ressources du CEA et de l'Université de Corse pour conduire la phase de R&D avant de commercialiser son offre de services.