Donner une définition de la « start-up » qui fasse l'unanimité n'est pas simple tant ce terme est utilisé, parfois à tort et à travers, pour désigner diverses formes d'entreprises (jeunes, innovantes, numériques, ...) ou d'organisations. De manière générale, ce terme anglophone désigne une jeune entreprise qui démarre (« start ») et qui a pour vocation de s’élever rapidement (« up »). Plusieurs principes caractérisent la start-up et la distinguent des entreprises classiques : le processus créatif, le risque d'échec, la notion de forte croissance et la « scalabilité » du business, c'est à dire la capacité à s'adapter à une augmentation du volume d'activité sans occasionner trop de modifications. Selon Eric Ries, auteur de « The Lean Startup », une start-up est « une institution humaine conçue pour créer un nouveau produit ou service dans des conditions d’incertitude extrême ». Cette notion d’incertitude est importante pour comprendre la start-up et c'est pour cette raison que les structures d'accompagnement de projets innovants (incubateurs, technopoles, CEEI, accélérateurs, ...) jouent un rôle essentiel dans une phase où l'équipe projet doit créer l'offre et adapter en permanence son modèle économique.

Prima Inseme, sur France 3 Corse Via Stella, a consacré son émission du 29/09/2016 au phénomène start-up et au programme d'accompagnement « Lab Start-up Camp » lancé conjointement par KEDGE Business School, Corsicantech et l'Incubateur d'entreprises innovantes INIZIÀ.

Partie 1 – Le Lab Start-up Camp avec Pierre GAMBINI, auteur, compositeur et créateur de start-up, Emmanuel PIERRE, directeur d'INIZIÀ et Pascal AGOSTINI, directeur du campus bastiais de KEDGE Business School.



Partie 2 – Qu'est-ce qu'une start-up ? avec Cyril TORRE, fondateur de la SAS LSEE, Emmanuel PIERRE, directeur d'INIZIÀ et Pascal AGOSTINI, directeur du campus bastiais de KEDGE Business School.