Vu dans la presse (NUVALINU – Le 14 juillet 2017)L’Assemblée de Corse, lors de sa session des 29 et 30 juin 2017, a adopté le cadre stratégique et opérationnel de l’Incubateur public INIZIÀ pour la période 2017/2020. Ce texte élargit les compétences d’INIZIÀ et prévoit plusieurs dispositifs d’accompagnement pour les créateurs d’entreprises innovantes en Corse. Nuvalinu, le site Internet entièrement dédié à l'actualité économique de la Corse, revient sur les contours de ce rapport présenté par le Conseil Exécutif de Corse, adopté à l'unanimité le 30 juin dernier.

Assemblea_di_Corsica.png

Le Schéma Régional de Développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDE2I), adopté par l’Assemblée de Corse en décembre 2016, fait de la politique d’innovation un levier de croissance économique essentiel pour la Corse (voir notre article « Développement économique de la Corse : adoption du « Padduc de l’économie » à l’Assemblée de Corse »). L’objectif de la Collectivité territoriale de Corse est d’augmenter l’effort en recherche et développement ainsi qu’en innovation dans le secteur privé. Ceci se traduit notamment par un nouveau cadre stratégique et opérationnel pour Inizià. L’incubateur de Corse joue déjà un rôle significatif dans l’économie de l’innovation en Corse :

  • 42 conventions d’incubation de création d’entreprises innovantes ont été signées depuis 2006
  • Plus de 1,8 M€ de dépenses externes ont été financées par Inizià, soit une moyenne de 43 K€ par projet
  • 36 entreprises ont été créées grâce à ce dispositif d’incubation (taux de transformation supérieur à 85 %)
  • 80 emplois directs et 240 emplois indirects ont été créés
  • L’effet de levier est supérieur à 7 (1 € de prestations externes générant 7 € de financements privés et publics au bénéfice de la start- up).

La convention adoptée par l’Assemblée de Corse élargit toutefois les compétences d’Inizià. Elle prévoit également la mise en œuvre de plusieurs dispositifs d’accompagnement et de financement des entreprises innovantes en Corse (plusieurs de ces mesures avaient été expliquées par Emmanuel Pierre, directeur d’Inizià, dans une interview à Nuvalinu).

Des attributions élargies pour Inizià

Inizià pourra désormais expertiser des projets et émettre un avis sur son caractère innovant. Sans être un label, cet avis pourra être sollicité par l’Agence pour le développement économique de la Corse (ADEC) ou tout organisme financier ayant conclu un accord avec Inizià pour apprécier le degré d’innovation d’un projet.

L’incubateur sera par ailleurs intégré au Conseil de gouvernance du volet Corse de Capenergies, un pôle de compétitivité national dont la Collectivité Territoriale de Corse, via l’ADEC, est membre. La gouvernance insulaire du pôle est assurée par un Conseil de Gouvernance, présidé par le Président de l’ADEC – Vice-Président de Capenergies.

Enfin et afin de fluidifier le traitement des demandes d’aides publiques, Inizià pourra désormais pré- instruire des dossiers déposés par une entreprise signataire d’un contrat d’incubation. L’ADEC pourra toutefois se prononcer à tout moment sur l’éligibilité d’une demande de soutien financier.

Un nouveau site web : innovation.corsica

Le site internet d’Inizià va se transformer pour devenir une plateforme web au contenu plus institutionnel. Une triple entrée est prévue pour ce nouveau « portail de l’innovation » :

L’innovation en Corse, les acteurs, les outils, le cadre institutionnel Inizià, son offre de service, son blog et des infos sur des dispositifs dédiés à l’innovation et à l’internationalisation des PME Un fil info agrégeant des flux RSS provenant des acteurs de l’innovation. Le nom de domaine devrait également être modifié, passant de innovation.corse.fr à innovation.corsica.

De nouvelles aides pour les créateurs d’entreprises innovantes en Corse

La convention adoptée par l’Assemblée de Corse prévoit également la mise en œuvre de plusieurs dispositifs en faveur de l’innovation, en s’appuyant sur le rôle clé d’Inizià en la matière.

BOURSE POUR LES CRÉATEURS D’ENTREPRISES INNOVANTES

La création d’une bourse pour les créateurs d’entreprises sans revenus et porteurs d’un projet innovant avait été acté par l’Assemblée de Corse en juillet 2013. Mais la convention adoptée par l’Assemblée de Corse rend le dispositif opérationnel, sous réserve de la parution d’un arrêté du Président du Conseil exécutif de Corse précisant ses modalités de mise en œuvre.

Concrètement, cette bourse doit permettre au créateur d’entreprise de se consacrer pleinement à son projet, sans devoir travailler pour subvenir à ses dépenses quotidiennes, en attendant des revenus issus de la commercialisation de son innovation ou des premières levées de fonds. Son montant maximum mensuel a été fixée par l’Assemblée de Corse à 1 200 €/mois en base de calcul.

MISE EN ŒUVRE D’UN FONDS DE PRÉ-AMORÇAGE

L’amorçage est la phase la plus risquée pour un investisseur et le moment où le financement devient crucial à la survie d’une start-up. Le rôle d’INIZIÀ lors de cette phase est de crédibiliser le projet et de réduire l’incertitude afin de favoriser les premières levées de fonds.

La Caisse des Dépôts souhaite soutenir le développement de solutions d’accompagnement financier pour les entreprises en création et tout particulièrement celles qui peuvent bénéficier d’un dispositif d’incubation. Ce travail d’évaluation et de qualification des besoins de financement pourrait ainsi être mené sous la direction d’INIZIÀ.

HÉBERGEMENT D’ENTREPRISES INNOVANTES EN CORSE

Afin de donner à l’incubateur des moyens d’hébergement pour les jeunes pousses qu’elle accompagne, les maîtres d’ouvrages, et notamment les intercommunalités, seront incités par la Collectivité territoriale de Corse à tenir compte des besoins d’INIZIÀ dans leurs projets de zones d’activités ou d’offres immobilières dédiées à la création d’entreprises. Selon le rapport qui accompagne la convention, « INIZIÀ a donc vocation à intervenir sur l’ensemble du territoire pour accompagner le développement de start-ups et de disposer d’espaces d’accueil pour son équipe ou les porteurs de projets qui bénéficient de ses interventions ».

AIDE AU DÉMARRAGE DE L’INNOVATION

INIZIÀ pourra mettre en œuvre une Aide au démarrage de l’innovation (ADI). Cette aide vise à accompagner les entreprises corses dans le financement d’un appui externe pour sécuriser leurs projets, mobiliser une compétence non disponible en interne, les éclairer sur une dimension du projet d’innovation, déposer une première demande de brevet, etc… L’aide finance jusqu’à 70% du montant HT de la prestation facturée, dans une limite de 15 000 €. Elle peut toutefois être majorée jusqu’à un niveau maximal équivalant à 90 % des coûts admissibles pour les très petites entreprises.


Pour aller plus loin